GASQUERES Laura

Qui suis-je ?

Forte d’une première carrière en tant qu’Infirmière diplômée d’Etat durant 7 ans, j’interviens désormais en tant qu’ergonome pour la santé au travail depuis 2018.

J’accompagne les chefs d’entreprise et tout autre responsable de la direction et/ou personne ressource, en organisation du travail, afin de concilier conditions de travail et objectifs de performance dans tous domaines confondus : industriel, tertiaire, BTP, etc.

Mon expérience m’a permis de travailler avec de grands groupes, tels que AMAZON, INEOS (SMART) ou encore IKEA, mais également avec des TPE/PME (menuiserie, salon de coiffure, restauration, crèches, etc.).

Mes missions principales reposent sur l’amélioration des postes de travail spécifiques (diagnostic ciblé et proposition de solutions) et de manière plus globale sur la création/extension/réaménagement de locaux (modélisation espaces de travail en 3D avec maitrise de l’outil MAVIMPLANT).

Mon intervention se traduit tant au long terme (accompagnement TMS Pro) que ponctuellement à travers des ateliers de sensibilisation des TMS (gestes et postures, travail sur écran).

FORMATIONS/DIPLÔME

2022
Formation « Accompagner un(e) bénéficiaire de bilan de compétences » par ORIENT’ACTION – Le Mans

2022
Habilitation IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) par la DIRECCTE Grand Est

2018 – 2020
UNIVERSITE LORRAINE – FACULTÉ DE MÉDECINE de Nancy

Master 2 | Ingénierie de la Santé, Ergonomie Parcours et Physiologie du travail

2010- 2013
Institut de Formation en Soins Infirmiers – CHRU Brabois

Diplôme infirmière d’Etat

QU’EST CE QUE L’ERGONOMIE ?

L’ergonomie (ou Human Factors) est la discipline scientifique qui vise la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système, et la profession qui applique principes théoriques, données et méthodes en vue d’optimiser le bien-être des personnes et la performance globale des systèmes. Source IEA (International Ergonomics Association) – 2000.

Composantes globales :

ü  Technique (matériel, espaces de travail…)

ü  Physique (bruit, éclairage…)

ü  Humaine (formation initiale, interne, spécifique…)

ü  Organisationnelle (procédures, style de management, transmission de l’information…)

 

→ LES LIENS AVEC LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

L’ergonomie intervient directement dans la prévention des risques professionnels. Cette prévention est une obligation de l’employeur (article L-4121 du code du travail) et se base sur 9 principes où l’ergonomie s’intègre dans la démarche dès le 4ème point :

1.       Eviter (supprimer) les risques

2.       Evaluer les risques qui ne peuvent être évités

3.       Combattre les risques à la source

4.       Adapter le travail à l’homme

5.       Tenir compte des évolutions de la technique

6.       Planifier la prévention

7.       Remplacer ce qui est dangereux

8.       Prendre des mesures de protection collective

9.       Informer les salariés des mesures apportées

Grâce à sa démarche participative et pluridisciplinaire, l’ergonomie est la méthode la plus efficiente.

 

 

LES PROBLÉMATIQUES OBSERVÉES EN ENTREPRISE

Il est souligné qu’en général l’intervention d’un ergonome en entreprise arrive bien tard, notamment lorsque les problèmes sont déjà installés (les troubles musculo-squelettiques soit TMS, représentent la première cause de maladie professionnelle en France. C’est lorsque les conditions de travail sont remises en cause que les conséquences pèsent sur les épaules de l’employeur de manière directe et indirecte :

Conséquences directes

• Injonction du Médecin du Travail

• Visite Contrôleur CARSAT

• Augmentation des cotisations

Conséquences indirectes

• Absentéisme/Turn Over

• Arrêt Maladie (un employé atteint de TMS déclaré, coûte 21 507 € à son entreprise (1)

• Accident du travail

• Mauvaise image de marque

• Difficultés à recruter

• Perte de production

 

L’idéal serait donc d’adopter une démarche préventive afin
que l’employeur puisse mettre en place des conditions adaptées aux besoins des
salariés bien avant qu’un problème n’apparaisse au sein de l’entreprise.

(1) Source CNAMTS
CCMSA

LES NIVEAUX DE PRÉVENTION


Prévention primaire : mise en œuvre d’actions
prioritaires pour prévenir les risques à la source afin d’intervenir le plus en
amont possible (mise en place d’une démarche de prévention globale TMS avec
analyse des postes de travail)


Prévention secondaire : aider les
travailleurs à faire face aux risques identifiés (via des sensibilisations lors
d’ateliers bien-être et qualité de vie au travail)


Prévention tertiaire : prendre en charge
les salariés victimes des risques survenus tels que des accidents du travail
et/ou des maladies professionnelles (aménagement de poste d’un salarié d’un
travailleur handicapé, réalisation de bilans de compétences, ateliers bien-être
au travail)

Plus l’intervention de l’ergonome est réalisée en amont, plus les marges de manœuvre seront importantes et les coûts maitrisés

 

LA DÉMARCHE

Toute démarche se construit en étapes et en collaboration avec l’ensemble des acteurs du comité de pilotage

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

LA PLUS VALUE

 

EXEMPLES DE PROJETS

 ->  Secteur industrie automobile INEOS : intégration d’une nouvelle production du Grenadier. Etude des postes des portes, du cockpit et du ferrage au démarrage afin de limiter les TMS 

 ->  Secteur logistique AMAZON : amélioration des bornes de travail pour limiter les contraintes posturales

 ->  Secteur logistique IKEA : évaluation de la manutention au poste du picking et de la recovery en vue de limiter le port de charge

 ->  Secteur tertiaire dans un centre médico-social : extension d’un secrétariat et de restructuration de bureaux

 

ILS NOUS ONT FAIT CONFIANCE